Rôle du Proliferating Cell Nuclear Antigen (PCNA) dans l’apoptose du neutrophile: une nouvelle cible thérapeutique pour favoriser la résolution de l’inflammation dans la polyarthrite rhumatoïde.

WITKO-SARSAT Véronique, Institut Cochin. INSERM U 1016, PARIS

La polyarthrite rhumatoïde (PAR) est une maladie inflammatoire chronique caractérisée par l’infiltration de cellules inflammatoires, et notamment de polynucléaires neutrophiles. Ces cellules pourtant indispensables à la défense contre les agents pathogènes, deviennent extrêmement « toxiques » lorsque leur activation est incontrôlée et leur élimination du site inflammatoire compromise, comme c’est le cas dans la PAR. La mort programmée du neutrophile ou « apoptose » puis leur élimination par les macrophages sont deux étapes clé de la phase dite « de résolution de l’inflammation ». Lorsqu’elle est compromise ou retardée comme c’est le cas dans la PAR, s’installe une inflammation chronique.

Objectifs du projet

Notre projet vise à étudier les mécanismes moléculaires impliqués dans l’apoptose du neutrophile afin de la stimuler pour favoriser leur élimination et limiter leurs effets délétères sur l’articulation. Notre projet sera focalisé sur une protéine clé de la survie du neutrophile, le PCNA, que nous venons de mettre en évidence. Notre projet devrait, à terme, permettre de proposer des thérapeutiques innovantes anti-inflammatoires ciblées sur le neutrophile.

Répartition des dépenses

  • Logistique
  • Personnel de recherche
  • Matériel

Répartition financière du projet

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer et tortor ac sapien commodo facilisis hendrerit vitae lorem. Phasellus urna risus, lacinia id sagittis non, pulvinar cursus nibh. Duis convallis rhoncus magna sit amet lacinia. Aenean vitae erat vitae eros vestibulum lobortis a eu dui. Maecenas non magna libero.

Mots clés : Polyarthrite rhumatoïde

Partager ce contenu

La fondation sur les réseaux